Pons

L’Hôpital Neuf du XIIe siècle, construit à l’entrée de la ville, entre 1150 et 1190 sous l’égide de Geoffroy de Pons, enjambe l’ancienne route de Bordeaux.
Il servait de relais et d’hospice aux pèlerins : un passage voûté en berceau dont la partie centrale est couverte d’une croisée d’ogives soutenues par des culots soigneusement sculptés, reliait l’église (détruite) à l’Est et la salle des malades à l’Ouest :
réunissant ainsi les soins du corps et de l’âme en un même lieu … les nombreux fers à cheval gravés sous la voûte ainsi que les bancs de pierre érodés, sont les témoins de nombreux passages de « roumieux »….

Pons

Haut lieu de pèlerinage au Moyen-Age, l’Hôpital neuf est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO au titre des chemins de St Jacques de Compostelle :
les bâtiments méritent une visite, car c’est un des rares hôpitaux pour pèlerins du XIIe qui subsiste.
Il a été remarquablement restauré et la municipalité a remis en état l’herbalurius, jardin médicinal, où sont cultivées les herbes et plantes qui servaient à soigner les pèlerins malades pour les remettre sur pieds.

Le refuge des pèlerins est à 50 m.

Pons

Mentions légales plan du site Accueil Nous contacter