Principaux chemins européens

(classés itinéraires culturels par le Conseil de l’Europe, ainsi qu’au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.)

Cette carte montre que les 4 principaux chemins français ne sont que la prolongation des chemins qui partaient des fin-fonds de l’Europe chrétienne qui, sur ce plan, ne faisaient qu’une pour se terminer sur la voie royale, le Camino Francès en Espagne.

Pour éviter les Pyrénées, que beaucoup de pèlerins devaient craindre, il y avait deux autres passages naturels :

- d’une part, celui passant à l’est par le col du Pannissard (près du Perthus) puis Gérone, Montserrat, route de l’Ebre, Logroño, Camino Francès (voir chemins secondaires en Espagne) .
Cette voie était naturelle pour les pèlerins venant d’Italie, de Hongrie, de Croatie, de Slovénie etc... Elle passait sur la célèbre voie romaine Domitia , en France, prolongée en Hispanie par la voie Augusta, qui allait jusqu’à Séville.

- d’autre part, par Irun à l’ouest, les pèlerins rejoignaient le Camino Francès à Burgos, selon l’ "itinéraire de Monsieur " (voir Chemins des Etoiles), ou prenaient le Chemin du Nord….

Il ne faut pas oublier que quand ils faisaient leur chemin, de nombreux pèlerins faisaient des détours pour aller prier d’autres saints ou saintes. Il en est de même aujourd’hui, où, par exemple certains passent par Lourdes (chemin du Piémont Pyrénéen).

ICI, vous trouverez un tableau donnant pour les principaux chemins : les distances, la durée du voyage estimée et les guides conseillés.

Nous espérons que ces brèves explications contribueront au choix de votre chemin principal.

Mentions légales plan du site Accueil Nous contacter